Facebook

 

Paroles de la chanson «Rouge-gorge» par Renaud

Prolo ordinaire
Peuple de Paris
Rouge-gorge est fier
D'ĂȘtre nĂ© ici
Quartier populaire
Bistrots et bougnats
Et marchés couverts
Rues des enfants rois
Rouge-gorge doit
Son surnom bizarre
A sa jolie voix
Et Ă  son foulard
Rouge son foulard
Autour de son cou
Rouge sa mémoire
A jamais debout

Rouge-gorge chante
Le Temps des Cerises
Dans les rues vivantes
Lorsqu'un jour arrive
Le temps des noyaux
Et des bulldozers
Et des vrais salauds
En costumes clairs
Quelque sous-ministre
A attaché-case
Et mine sinistre
L'Ăąme versaillaise
DĂ©crĂšte trop vieux
Tout ce quartier-lĂ 
Y foutra le feu
Si l' vieux s'en va pas

Rasée la maison
DĂ©truit l'atelier
Des cages en béton
Les ont remplacés
Adieu, réverbÚres
Ampoules au plafond
Bonjour la lumiĂšre
Des tristes néons
Chassés les prolos
Et chassée la vie
Parkings et bureaux
Ont bouffé Paris
Les petites gens
Sont des gens sérieux
Iront gentiment
Peupler les banlieues

Chante, Rouge-gorge
Les Temps des Cerises
Savigny-sur-Orge
ParaĂźtra moins grise
Chante aussi Paname
Que les assassins
Ont livré aux flammes
Sans brûler leurs mains
Chante la mémoire
Que Doisneau préserve
De Paris, le soir
D'avant qu'elle crĂšve
Chante la bĂątarde
Paris-la-soumise
Que Doisneau regarde
Et qui agonise.

 
Publié par 6571 2 3 7 le 2 novembre 2016, 13:59.
Putain De Camion (1988)
Chanteurs : Renaud

Voir la vidéo de «Rouge-gorge»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000