Facebook

 

Paroles et traduction de la chanson «Calico Jack» par Running Wild

Up with the roger, the vessel is close
Avec le roger, le navire est proche
Cannons are loaded the weapons prepared
Les canons sont chargés, les armes préparées
Set up more sails the distance grows
Dépliez plus de voiles, la distance s'accroît
They try to escape but we shan't care
Ils tentent de s'échapper mais nous ne nous en soucions pas

Calico Jack, Listen and hear my command
Calico Jack, écoute et exécute mes ordres
Calico Jack, I lead you to victory
Calico jack, je te guide vers la victoire
Calico Jack, We shall win in the end
Calico Jack, nous devrons remporter cette fin
Calico Jack, You may believe what I foresee
Colico Jack, tu devrais croire en ce que je prévois

Down with the roger, the vessel's too far
Sous le roger, le navire est trop loin
It's time for the red flag, no remorse
C'est le moment de lever le drapeau rouge, sans remord
Ann and Mary, more rum in my jar
Ann et Mary, plus de rhum dans ma coupe
I need more refreshment before we set course
J'ai besoin de plus de rafraichissement avant de fondre en mer

Changing the course now, we must get in touch
Changeant la course, nous devons aborder maintenant !
Triple afford, he must not escape
Triple offre, il ne doit pas s'échapper
Our breath in their neck they feel our grudge
Notre souffle dans leur cou, ils sentent notre rancune
We have to hurry to get them in scrape
Nous devons nous dépêcher de les aborder

Fight
A l'attaque !

Acrid smell of smoke in the air
Odeur âcre de fumée dans l'air
White flag's rising, mainmast breaks
Le drapeau blanc danse, le mât principal se brise
Ears go deaf by my brother's blare
Les oreilles sont sourdes par toute cette folie
Upper deck is taken over
Le pont supérieur est pris

All of a sudden a yelling cry
Tout d'un coup, un hurlement
Ports turn open, what a mess
L'ennemi est là, quel désordre
Soldiers get out'n'comrades die
Les soldats surgissent, les compagnons meurent
Desperate fights, we're on the lose
Combats désespérés, nous sommes sur le point de perdre

(THE JUDGE)
(Le juge)

John Rackham
You are charged with murder and piracy of the high seas
Vous êtes accusé de crime et de piraterie sur les hautes mers
In the name of Her Majesty you will be taken from this court
Au nom de Sa Majesté vous serez jugé en sa court
And hung, drawn and quartered
Et pendu, écartelé et découpé

What are your last words, accused?
Quels sont vos derniers mots, accusé ?

(CALICO JACK)

My last words? Ha ha!!!
Mes derniers mots ? Ha ha !!!
Who do you think you are?!
Qui pensez-vous être ?!
What right have you to judge over my destiny?!
Quel est votre droit de juger ma destinée ?!
Take your pompous words and stick'em where the sun don't shine
Gardez vos mots pompeux et envoyez-les là où le soleil de brille pas
I swear we meet again
Je jure que nous nous rencontrerons à nous
Bye
Adieu

__________
Explications :

Jack Rackham ou John Rackham, plus connu sous le nom de Calico Jack (Bristol, 21 décembre 1682 - Port Royal (Jamaïque), 17 novembre 1720), est un pirate du XVIIIe siècle. Il doit son surnom aux vêtements très colorés faits de calicots qu'il portait. Il est surtout connu parce qu'il comptait parmi les membres de son équipage les deux plus célèbres femmes pirates : Anne Bonny et Mary Read.

Rackham était le quartier-maître du célèbre capitaine pirate Charles Vane. C'est lorsque Vane refusa d'attaquer un navire français armé pour la guerre que Jack Rackham et une partie de l'équipage contestèrent cette décision. Malgré tout Charles Vane imposa son autorité de capitaine et échappa au navire français. Le lendemain, une assemblée de l'équipage prit comme résolution de destituer Vane. Ils l'abandonnèrent, avec quelques membres d'équipage le soutenant, sur un petit sloop récemment capturé. Jack Rackham sera élu nouveau capitaine du brigantin Ranger et continuera ses actes de piraterie1(réf. insuffisante).

Rackham décidera plus tard d’accepter une offre de pardon royal et naviguera jusqu’à New Providence, aux Bahamas. Il y rencontre Anne Bonny, une femme mariée, et en tombe amoureux. Il en est tellement entiché qu’il dilapide pour elle une grande partie de son butin. Il rencontra également le Capitaine Burgess, un ancien pirate devenu corsaire, arpentant les Caraïbes à la recherche de navires espagnols.

Lorsque James Bonny, l’époux d’Anne, apprend l’existence de la liaison adultère, il prévient le Gouverneur de New Providence, Woodes Rogers. Celui-ci condamne Anne à être fouettée et lui ordonne de rester avec son époux. Anne et Rackham s’enfuient alors ensemble : ils réunissent un équipage et volent un sloop. Craignant que les hommes refusent d’accueillir une femme à bord, Anne se déguise en homme et prend le nom d’Adam Bonny. Elle devient rapidement un membre d’équipage respecté en combattant courageusement aux côtés de ses compagnons.

Pavillon de Jack Rackham.
Après plusieurs autres batailles victorieuses, le Gouverneur des Bahamas envoie à leur poursuite un navire lourdement armé. Rackham et une partie de son équipage sont forcés de s’enfuir. Ils sont alors capturés par un navire espagnol, mais parviennent une nouvelle fois à fuir près des côtes de la Jamaïque, prenant possession au passage de nombreux bateaux de pêche et d’un sloop. En octobre 1720, les troupes du Capitaine Barnet, qui travaillent pour le Gouverneur de Jamaïque, capturent Rackham et son équipage (dont Mary Read et Anne Bonny).

Rackham, quelque temps auparavant, aurait tenté de conclure un accord avec le Gouverneur selon lequel il rendrait les armes à condition que Anne Bonny et Mary Read soient épargnées. Que cela soit vrai ou non, les deux femmes réussiront de toute façon à éviter la pendaison en révélant qu’elles étaient enceintes.

Le 16 novembre 1720, Rackham et son équipage sont emmenés à Port Royal (Jamaïque). Ils y sont jugés coupables de piraterie et pendus le jour suivant.
(Sources : Wikipédia)

 
Publié par 39201 4 4 7 le 26 novembre 2016, 10:26.
Port Royal
Chanteurs : Running Wild
Albums : Port Royal

Voir la vidéo de «Calico Jack»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000