Facebook

 

Paroles et traduction de la chanson «El Gran Varón» par Willie Colón

Cette chanson parle de la réaction d'un père apprenant que son fils est homosexuel.
____________
En la sala de un hospital
a las 9 y 43 nació Simón.
Es el verano del ‘56
el orgullo de Don Andrés por ser varón

Dans la chambre d’un hôpital,
à 9h43, naquit Simon,
C’est l’été 56,
la fierté de M. Andrés pour être un garçon

Fue criado como los demás
Con mano dura, con severidad. Nunca opinó
Cuando crezcas vas a estudiar la misma vaina que tu papá,
óyelo bien tendrás que ser un gran varón.

Il fut élevé comme les autres,
Durement , avec sévérité. Il n’a jamais donné son avis,
Quand tu grandis, tu vas étudier la même chose que ton père,
Entend le bien, tu devras être un grand mâle

Al extranjero se fue Simón
Lejos de casa se le olvido aquel sermón
Cambió la forma de caminar usaba falda lápiz labial
Y un carterón

A l’étranger s’en est allé Simon,
Loin de la maison, il a oublié ce serment,
Il a changé de manière de marcher, il utilisait des robes, du rouge à lèvre
Et un grand sac

Cuenta la gente que un día el papá
Fue a visitarlo sin avisar,
vaya que error,
Una mujer le habló al pasar

Les gens racontent que un jour le père
est allé le voir sans prévenir,
quelle erreur,
une femme lui dit en passant

Le dijo: hola que tal papá como te va
¿No me conoces?
Yo soy Simón,
Simón tu hijo, el gran varón.

Elle lui dit: bonjour ça va papa, comment vas tu ?
Tu ne me reconnais pas ?
Je suis Simon,
Simon, ton fils, le grand mâle

No se puede corregir a la naturaleza
palo que nace doblado, jamás su tronco endereza.

On ne peut pas corriger la nature
Un bâton qui naît tordu, jamais son tronc se redresse

Se dejo llevar por lo que dice la gente
Su padre jamás le habló lo abandonó para siempre

Il s’est laissé entraîner par ce qui dissent les gens
Son père ne lui a plus jamais parlé, il l’a abandonné pour toujours

No se puede corregir a la naturaleza
palo que nace doblado, jamás su tronco endereza.

On ne peut pas corriger la nature
Un bâton qui naît tordu, jamais son tronc se redresse

No te quejes Andrés, no te quejes por nada
Si del cielo te caen limones aprende a hacer limonadas.

Ne te plains pas Andrés, ne te plains pas pour rien,
Si du ciel tombent des citrons, apprend à faire de la limonade

No se puede corregir a la naturaleza
palo que nace doblado, jamás su tronco endereza.

On ne peut pas corriger la nature
Un bâton qui naît tordu, jamais son tronc se redresse

Y mientras pasan los años
El viejo cediendo un poco
Simón ya ni le escribía
Andrés estaba furioso

Et pendant que passent les années
Le vieux cède un peu
Simon ne lui écrivait même plus
Andrés était furieux

No se puede corregir a la naturaleza
palo que nace doblado, jamás su tronco endereza.

On ne peut pas corriger la nature
Un bâton qui naît tordu, jamais son tronc se redresse

Por fin tuvo noticias de donde su hijo estaba
Andrés nunca olvidó el día de esa triste llamada.

Finalement il a eu des nouvelles d’où se trouvait son fils
Andrés n’a jamais oublié le jour de ce triste appel

Alelelelele lelelele leleleleleeee (x2)

En la sala de un hospital
De una extraña enfermedad murió Simón
Es el verano del 86
Al enfermo de la cama 10 nadie lloró

Dans la salle d’un hôpital,
D’une étrange maladie mourut Simon
C’est l’été 86,
Pour le malade du lit n°10 personne n’a pleuré

Simon, Simooooooon, Simon.
No se puede corregir a la naturaleza
palo que nace doblado, jamás su tronco endereza.

On ne peut pas corriger la nature
Un bâton qui naît tordu, jamais son tronc se redresse

Hay que tener compasión, basta ya de moraleja
El que este libre de pecado que tire la primera piedra.

Il faut avoir de la compassion, ça suffit la morale
Que celui qui n'a jamais pêché, lui lance la première pierre

No se puede corregir a la naturaleza
palo que nace doblado, jamás su tronco endereza.

On ne peut pas corriger la nature
Un bâton qui naît tordu, jamais son tronc se redresse

El que nunca perdona tiene el destino cierto
De vivir amargos recuerdos en su propio infierno.

Celui qui ne pardonne jamais a un destin certain
De vivre des aigres souvenirs de son propre enfer

No se puede corregir a la naturaleza
palo que nace doblado, jamás su tronco endereza.

On ne peut pas corriger la nature
Un bâton qui naît tordu, jamais son tronc se redresse

Alelelelele lelelele lelelelele (X2)

 
Publié par 252 4 le 11 avril 2017, 12:28.
Top Secrets
Chanteurs : Willie Colón
Albums : Top Secrets

Voir la vidéo de «El Gran Varón»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000