Facebook

 

Paroles de la chanson «Obsidienne» par DIEGO PALLAVAS

A l’impossible nul n’est tenu
Les ñmes sensibles s’abstiennent
Dare que je te choppe que je t’en colle une
Les ñmes sensibles s’abstiennent
Les tartes scandinaves
Les amoureux de l’obsidienne
Tombées dans un panier de crabes
Les ñmes sensibles s’abstiennent

En fin de nuit les chats perdus
Les vieux amants se souviennent
MĂȘme les cas, les cons reconnus
Les ñmes sensibles s’abstiennent
Mais qui ressent cogner ton cƓur ?
C’est tellurique une obsidienne
Ils appellent ça le bonheur ?
Les ñmes sensibles s’abstiennent

Revoilà Gary qu’a le moral en berne
Revoilà Gary on n’est pas dans la merde
Président désigné des déprimés notoires
Ce sont les abatis laissĂ©s dans l’urinoir ?
Calquer le pas de son maßtre peut sembler tellement dérisoire
Caresser la vipĂšre comme un exutoire

A l’impossible nul n’est tenu
Les ñmes sensibles s’abstiennent
Dare que je te choppe que je t’en colle une
Les ñmes sensibles s’abstiennent
Les tartes scandinaves
Les amoureux de l’obsidienne
Tombées dans un panier de crabes
Les ñmes sensibles s’abstiennent

 
Publié par 9542 3 4 6 le 19 mai 2017, 06:44.
EN CAVALE
Chanteurs : DIEGO PALLAVAS
Albums : En Cavale

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000