Facebook

 

Paroles de la chanson «Les Métamorphoses » par Jacques Dutronc

Quand Ă  l'horloge minuit sonne
Tout mon ĂȘtre frissonne
Mes lĂšvres s'enfiĂšvrent
Mes pieds deviennent chĂšvres

Je suis le loulou, le loulou, le loup-garou

Quand Ă  l'horloge deux heures sonnent
Et que je n'entends plus personne
Ça devient de pire en pire
Je me sens devenir vampire

Je suis le vanvan, le vanvan, le vampire

Quand Ă  l'horloge quatre heures sonnent
Dans ma raison, tout résonne
Que voulez-vous, c'est mon destin
Je me sens devenir Frankenstein

Je suis le franfran, le franfran, le fran-frankenstein

Quand Ă  l'horloge six heures sonnent
Que les voitures déjà klaxonnent
C'est vraiment plus habile
D'ĂȘtre le docteur Jekyll

Je suis le dodo, le dodo, le docteur Jekyll

Quand Ă  l'orient le soleil se lĂšve
C'est enfin pour moi la trĂȘve
Dans un demi-sommeil je rĂȘve
Que ces petits malaises s'achĂšvent
J'aimerais mieux avoir moins de dons
Et ĂȘtre comme tous mes amis
Qui dĂšs qu'au firmament la lune luit
Se transforment en Cupidon

{x2:}
Je suis le cucu, le cucu, le Cupidon

 
Publié par 42335 4 4 6 le 23 mai 2017, 06:48.
Il Est Cinq Heures
Chanteurs : Jacques Dutronc

Voir la vidéo de «Les Métamorphoses »

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000