Facebook

 

Paroles de la chanson «Lorena» (avec traduction) par

Les Proies (The Beguiled) [BO]
0 0

Paroles et traduction de «Lorena»

Oh, the years creep slowly by, Lorena,
Oh, les années passent lentement, Lorena,
The snow is on the ground again.
La neige est de nouveau au sol
The sun's low down the sky, Lorena,
Le soleil est bas dans le ciel, Lorena
The frost gleams where the flow'rs have been.
Le givre luit là où se trouvaient les fleurs
But the heart beats on as warmly now,
Mais le cœur bat plus chaleureusement à présent
As when the summer days were nigh.
Comme quand les jours d'été étaient proches.
Oh, the sun can never dip so low
Oh, le soleil ne peut jamais plonger si bas
A-down affection's cloudless sky.
Qu'un ciel sans nuage d'affection
A hundred months have passed, Lorena,
Une centaine de mois se sont écoulés, Lorena,
Since last I held that hand in mine,
Depuis que j'ai tenu cette main dans la mienne
And felt the pulse beat fast, Lorena,
Et senti le pouls battre rapidement, Lorena
Though mine beat faster far than thine.
Bien que le mien bat encore plus vite que le tien
A hundred months, 'twas flowery May,
Une centaine de mois, c'était la floraison de mai
When up the hilly slope we climbed,
Quand nous montions la colline pentue
To watch the dying of the day,
Pour regarder la fin du jour
And hear the distant church bells chime.
Et entendre la cloche lointaine de l'église résonner
We loved each other then, Lorena,
Nous nous aimions l'un l'autre alors, Lorena
Far more than we ever dared to tell;
Bien plus que nous ayons jamais osé le dire
And what we might have been, Lorena,
Et que ce que nous aurions dû, Lorena
Had but our loving prospered well --
Mais notre amour prospérait bien
But then, 'tis past, the years are gone,
Mais ensuite c'est passé, les années s'en sont allées
I'll not call up their shadowy forms;
Je ne me rappellerai pas leurs formes sombres;
I'll say to them, "Lost years, sleep on!
Je leur dirai "Années perdues, dormez!
Sleep on! nor heed life's pelting storms."
Dormez! Pas plus qu'écouter les tempêtes de la vie"

The story of that past, Lorena,
L'histoire de ce passé, Lorena
Alas! I care not to repeat,
Hélas! Je me soucie de ne pas répéter,
The hopes that could not last, Lorena,
Les espoirs qui ne pouvaient perdurer, Lorena
They lived, but only lived to cheat.
Ils vivaient, mais vivaient seulement pour tricher.
I would not cause e'en one regret
Je ne causerais même pas un regret
To rankle in your bosom now;
Pour battre en ton sein maintenant;
For "if we try we may forget,"
Car "Si nous essayons, nous pouvons oublier"
Were words of thine long years ago.
Furent tes mots il y a des années
Yes, these were words of thine, Lorena,
Oui, ce furent tes mots, Lorena
They burn within my memory yet;
Ils brûlent encore dans mes souvenirs
They touched some tender chords, Lorena,
Ils ont touché quelques cordes sensibles, Lorena
Which thrill and tremble with regret.
Qui frémit et tremble de regret.
'Twas not thy woman's heart that spoke;
Ce n'était pas ton cœur de femme qui parlait
Thy heart was always true to me:
Ton cœur était toujours sincère pour moi
A duty, stern and pressing, broke
Un devoir, sévère et pressant, s'est abattu
The tie which linked my soul with thee.
Le lien qui liait mon âme à toi.
It matters little now, Lorena,
Il importe peu maintenant, Lorena,
The past is in the eternal past;
Le passé dans dans le passé éternel
Our heads will soon lie low, Lorena,
Nos têtes vont bientôt se poser bas, Lorena,
Life's tide is ebbing out so fast.
La marée de la vie s'amenuise si vite.
There is a Future! O, thank God!
Il y a un avenir! O merci Dieu!
Of life this is so small a part!
De la vie, c'est une si petite partie!
'Tis dust to dust beneath the sod;
C'est de la poussière à la poussière sous la terre;
But there, up there, 'tis heart to heart.
Mais là, là-haut, c'est un cœur à cœur.
__________
Le titre est une chanson d'avant-guerre. Les paroles ont été écrites en 1856 par le révérend Henry D. L. Webster, après un engagement brisé. Il a écrit un long poème sur sa fiancée, mais a changé son nom en "Lorena", une adaptation de "Lenore" du poème d'Edgar Allan Poe "The Raven". L'ami d'Henry Webster, Joseph Philbrick Webster, a écrit la musique et la chanson a été publiée pour la première fois à Chicago en 1857. Elle est devenue une des favorites des soldats des deux côtés pendant la guerre civile américaine.

 
Publié par 178615 5 5 7 le 1 septembre 2017, 17:10.

Voir la vidéo de «Lorena»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000