Facebook

 

Paroles de la chanson «Nárós» (avec traduction) par Sólstafir

Berdreyminn
0 0
Chanteurs : Sólstafir
Albums : Berdreyminn

Paroles et traduction de «Nárós»

Ég stari a gráan steininn þinn
Je regarde cette stèle grise
Þitt kalda hjarta þögnin var svo þung
Ton coeur froid impose un lourd silence
Bitur renna reiðitar á ný
Une larme amère s'écoule encore
Þú varst eldurinn í brjosti mér
Tu étais le feu en moi
Svo frysti og frostið beit
Car j'étais guidé par le froid
Endir vonar upphaf sársaukans
Tout espoir s'achève et la douleur apparaît

Ég stari a gráan steininn þinn
Je regarde cette stèle grise
Bitur renna reiðitar á ný
Une larme amère s'écoule encore

Öll þin ljotu orð bergmála
Désormais, tout ce que tu m'as dis me fait écho
Bergmála í huga mér
Tes mots se répètent dans mon esprit
Hver stund er hjartamorð þer, já mord
Chaque fois que je suis face à ta tombe, mon coeur s'arrête
Undarleg var þin ást hlýja
Ton amour me procurait une chaleur étonnante
Þú horfðir á mig þjast
Dès l'instant où tu m'as regardé
Ö nú bið ég um einhvern fjandans grið
Et désormais, je demande d'être sacrément en paix

Ég strai salti í gömul sár
Je nourris de vieilles blessures
Bitur renna reiðitár
avec le sel de mes larmes
Hvert tár er á við einn dag
Les mêmes larmes, chaque jour
Eitruð var tryggð og tunga
Toxiques furent la loyauté et les mots
Bitur renna reiðitár
Les larmes s'écoulent
Þitt hjarta kalt þögnin var svo þung
Ton coeur froid impose un silence si lourd

Öll þin ljotu orð bergmála
Désormais, tout ce que tu m'as dis me fait écho
Bergmála í huga mér
Tes mots se répètent dans mon esprit
Hver stund er hjartamorð þer, já mord
Chaque fois que je suis face à ta tombe, mon coeur s'arrête
Undarleg var þin ást hlýja
Ton amour me procurait une chaleur étonnante
Þú horfðir á mig þjast
Dès l'instant où tu m'as regardé
Ö nú bið ég um einhvern fjandans grið
Et désormais, je demande d'être sacrément en paix

 
Publié par 34695 4 4 7 le 15 avril 2018, 08:01.

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000