Facebook

 

Paroles de la chanson «Il Était Une Femme » par Amir


Elle le porte comme un roi
À bout de cƓur
Elle le berce de chaleur
Quand il fait froid
Aussi simplement qu'elle respire
Elle le comprend et c'est comme ça
C'est dans le lit de ses bras qu'il dit tout bas
Parfois sans voix
Elle dessine des illusions

Quand la joie s'en va
Avec patience et passion
Parfois sans toi
J'me sens triste comme une main de pianiste
Qui aurait paumé son envie de jouer
Faut croire que sans toi j'suis pas doué

Il Ă©tait une femme
Il Ă©tait une femme

Elle a toujours un sourire
Et quelques rĂȘves
Pour que dans les moments les pires
Il se relĂšve
Quand le jour décline, elle dépose sur sa joue
Sa magie, ses mots doux
L'amour qui le fera tenir parmi les fous

Parmi les loups
Tu me guides comme un berger
Noyé de tout
Mais tu m'apprends Ă  nager
Sans toi, j'avoue
J'me sens triste comme l'Ɠil sans l'iris
J'ai peur de passer à cÎté
De la vie et de ses beautés

Il Ă©tait une femme
Il Ă©tait une femme

 
Publié par 54608 4 4 7 le 22 août 2018, 14:16.
Addictions
Chanteurs : Amir
Albums : Addictions

Voir la vidĂ©o de «Il Était Une Femme »

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000