Facebook

 

Paroles et traduction de la chanson «The Book of Shadows Part II : The Curse of Qa'a» par Dragonland

"Au moment où l'expédition académique atteint un petit village aux abords du grand désert du Sahara, elle est prise dans une tempête de sable. Le son des vents semble être celui d'une voix maléfique, dans une langue oubliée, faite de mots imaginaires faisant sentir l'expédition de recherche comme importune dans ce climat hostile.

Quelques jours plus tard, les vents violents se calmèrent et l'expédition continua sa route à travers le vaste désert. A leur grande surprise, les villageois frémissaient lorsqu'ils mentionnaient le tombeau ancestral, leurs yeux reflétaient une peur immense.

Après avoir résidé quatre jours dans le village, ils reçoivent l'aide d'un homme, Hanif, se proclamant être le descendant du prince condamné lui-même, une proclamation quelque peu soutenue par sa stature et ses caractéristiques majestueuses.

C'est ainsi qu'ils luttèrent à la traversée de l'immense désert pendant à peu près deux jours, et bien avant l'aube du deuxième jour, ils atteignirent enfin le lieu décrit dans le Livre des Ombres. Après un bref moment de repos, ils commencent le dur travail de déterrement de la tombe du prince.

La sueur s'écoule sur les visages des membres de l'équipe exhumant le site tandis qu'ils creusaient leur chemin à travers le sable, des vagues crées par la lourde chaleur faisaient onduler l'air et formaient des mirages effrayants qui faisaient frissonner l'équipe archéologique. Pour toute cette labeur fut bientôt oubliée lorsqu'une pelle frappa une pierre avec un son retentissant. Alors qu'ils essuyèrent la pierre nouvellement découverte, ils y trouvèrent des inscriptions anciennes.

Le professeur la retire du sol avec une facilité remarquable, puis une immense porte s'ouvre sous la dune. Derrière la porte, Winterborough pose les yeux sur les mêmes glyphes que celles des dernières pages du livre. Il pénètre dans la pièce, allume sa torche et fait une remarquable découverte : des symboles semblant être écrits par les ongles du prince Qa'a, et il commence à les lire à haute voix afin que le reste de l'équipe puisse l'entendre."

In my dreams I see a land of might
Dans mes rêves, je vois un terre de puissance
One ruler, I see the image of myself so bright
Un seul souverain, je vois ma propre image si brillante

Beneath an ocean of sand
Sous un océan de sable
I have been buried with my love
J'ai été enterré avec mon amour

I will sleep for ages
Je dormirai pendant des âges
But a shadow in my mind
Mais il y a une ombre dans mon esprit
Haunted by the memories
Hanté par les souvenirs
Of what has been left behind
De tout ce qui avait été laissé derrière
But in thousands of years
Mais dans des milliers d'années
You will come here
Je reviendrai ici
And release me from my slumber
Et je sortirai de mon sommeil

"Winterborough fait une pause pendant un moment, et avec une horreur naissante, il déclare :

"Mmmh, ce sont effectivement des mots très troublant, bon, il y a quelque chose d'autre ci-dessous, c'est un peu usé, je ne vois pas de quoi il peut s'agir... Oh ! c'est impossible ! Mes honorés collègues, nous ferions mieux de nous dépêcher et de sortir nos affaires de cet endroit, car nous venons de faire une terrible erreur. Ce que l'on peut lire dans les derniers passages du Livre des Ombres est une description détaillée de nous-même, cela raconte comment j'ai trouvé le livre et comment nous réveillerons le prince endormi et libérerons toute sa fureur ! Je suggère que nous fuyons d'ici !"

"Alors que le professeur prononce ce qui sera ses dernières paroles, un immense rugissement ahurissant plonge tout le monde présent dans la terreur. Le sable dans le tombeau commence à tourbillonner, de plus en plus vite, jusqu'à ce qu'une grande forme humanoïde soit formée par les nuages. Il n'y avait donc plus aucun doute que leur audacieuse escapade a causé le réveil du prince Qa'a lui-même. Alors que le prince ouvre sa bouche pour parler, dans un langage que personne ne parvient à comprendre, la terre sous leurs pieds commence sérieusement à trembler, et les expressions horribles qu'il fait semblent insister sur le mal prononcé par sa langue de sable. Des anciennes malédictions, des incantations grossières et des terribles prophéties sur la destruction du monde commencent à envahir leurs esprits, et d'un rugissement abominable, leurs âmes sont extraites d'eux, laissant leurs corps comme des coquilles vides de tout essence vitale. Le pauvre Hanif est témoin d'un des pires spectacles que l'homme n'ai jamais vu, le prince ancestral se nourrit alors des corps de l'expédition archéologique avec une faim qui durait depuis des millénaires. Hanif, malgré que la peur empêche à ses jambes de porter son propre poids, parvient à s'enfuir jusqu'à chez lui. Au village, il remarque que d'étranges rougeurs apparaissent sur son visage. Il décède quelques jours plus tard. Un autre habitant du village ne trouve pas seulement le cadavre de Hanif, mais aussi ceux de toute sa famille. Mais seulement Hanif montre des signes d'infection, lissant comme seule conclusion que l'homme fut l'instrument de la terrible tragédie qui tua l'ensemble de ses proches."

"Les populations des villages voisins furent bientôt touchés par cette terrible épidémie, leur faisant ainsi perdre la santé mentale et causant leur déchaînement sur leur entourage. Le ravage et le pillage succèdent à l'épidémie qui s'est propagée dans l'ensemble du Nil, et bientôt, une grande partie du Caire tombe en ruine. Une tentative désespérée de placer les malades en quarantaine échoue : le fléau se propage de terre en terre, et les pays de l'Ouest rassemblent leur puissance militaire dans l'espoir de contrôler le mal. Après des mois à lutter contre le fléau ravageant la terre, la maladie est enfin contrôlée, et le monde se réunit afin de célébrer cette victoire."

"Petit à petit, les destructions causées par la maladie sont réparées et les habitants du monde retrouvent les trivialités de leurs vies normales. La terrible épidémie s'étire de l'esprit des contaminés dans les poussiéreux livres d'histoire,et l'avancée de la médecine renforce la tranquillité dans l'esprit des gens, sachant désormais qu'ils seront mieux parés si une telle tragédie venait à se répéter un jour. Les divergences entre les nations refont surface avec la disparition de leur ennemi commun, l'amitié se change alors en conflits et les deux guerres suivantes déchirent la terre à tel point qu'elles éclipsent les ravages de l'ancienne peste.

Pourtant, un tel mal comme la malédiction de Qa'a n'est pas complètement atténué et de rares cas de la maladie font surface sporadiquement, bien que sans grande perte de vie.

Désormais, pour le chapitre final de mon histoire, le décor se placera dans l'ère moderne, et il s'agira du récit du sacrifice d'un brave jeune guerrier. Un sacrifice inimaginable..."

 
Publié par 40077 4 4 7 le 11 janvier 2019, 11:03.
Starfall (2004)
Chanteurs : Dragonland
Albums : Starfall

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000