Facebook

 

Paroles de la chanson ¬ęL'ange D√©chu¬Ľ par Mrs Y√©y√©

J'étends les bras face à la mer.
Mer de visages, mer hurlante,
Mer mouvante comme une onde
Sous mes rythmiques ardentes.
Rares sont les hommes, qui peuvent ainsi dompter la houle ;
S'aidant d'un peu de poudre aux yeux pour attirer à eux les foules

Y a moins d'un an, j'n'étais personne ;
Je ruminais mes ambitions,
Mais on m'a déniché de l'ombre,
Et dans une grandiose ascension.
On m'a jeté dans la lumière : blogs, radios et télévisions,
Et propulsé ma carrière tout droit dans les constellations.

Puis le brouillard chaud se dissipe,
Pendant que l'engouement s'estompe.
Toutes ces étoiles dans mes yeux m'empêchent de voir venir la tombe
Dans laquelle mes rêves se précipitent, excités par les projecteurs
Qu'ils ont rencontrés trop vite, et qui les enterrent avant l'heure.

Plus personne ne répond,
Silence radio au bout du fil.
C'est la panique dans mes tremblements, quand la vérité se dessine.
Tu ne vends plus rien quand tu n'es plus dans le vent.
Mais mon √Ęme est d√©j√† vendue : ce ne sera plus jamais comme avant.

Finalement, la vie reprend son cours,
Inconnu parmi les inconnus,
Qui ignorent tous en me croisant
Que je suis un ange déchu.

J'ai d√Ľ panser mes plaies, transformer ma peine en rage.
Car on a abus√© de moi : de ma cr√©dulit√©, de mon √Ęge.
Sucé jusqu'à la dernière goutte de fric que je pouvais rapporter
Avant de me jeter dans les flammes, et aussit√īt me remplacer.

√Ē toi, qui r√™ve du soleil,
Profite bien de ces instants,
Tous en haut du podium,
Et rendez-vous ici dans deux ans.

 
Publié par 111 2 le 19 janvier 2019, 08:46.
Cabaret Noir
Chanteurs : Mrs Yéyé
Albums : Cabaret Noir

Voir la vid√©o de ¬ęL'ange D√©chu¬Ľ

Dire ¬ęmerci¬Ľ pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000