Facebook

 

Paroles de la chanson «Toute Latitude» par Dominique A

Oh comme ça cognait
Phébus à bloc
On s'abritait dans la forĂȘt

Mille sentiers nous parcouraient
Mille odyssées à notre porte
Les cohortes d'ennui filaient
On le savait, elles reviendraient

Nous avions toute latitude
Et toute la vie
Toute latitude
Et toute la vie
Aucun engagement d'aucune sorte
Et pour seule devise : "peu importe"

Oh ça louvoyait comme anguilles
Dans les ruisseaux qui serpentaient
Mains des garçons cheveux des filles

Et on se cherchait dans les bois
Certains se trouveraient, d'autres pas
Mais s'en moquer, qui oserait ?
MĂȘme aujourd'hui, qui oserait ?

Nous avions toute latitude
Et toute la vie
Toute latitude
Et toute la vie
Aucun engagement d'aucune sorte
Et pour seule devise : "peu importe"
Mais depuis...
Mais depuis...

Oh un jour plus rien ne meurt jamais
Toute l'eau stagne dans le puits
On revient seul dans la forĂȘt
Comme hier se mettre Ă  l'abri
MĂȘme si le soleil a pĂąli
Voilé par tous les jours d'aprÚs
On revient seul dans la forĂȘt

Nous avions toute latitude
Et toute la vie
Toute latitude
Et toute la vie
Aucun engagement d'aucune sorte
Nous avions toute latitude
Et toute la vie
Toute latitude
Et toute la vie
Aucun engagement d'aucune sorte
Et pour seule devise : "peu importe"
Mais depuis...

 
Publié par 5796 1 1 6 le 26 février 2019, 06:57.
Toute Latitude
Chanteurs : Dominique A

Voir la vidéo de «Toute Latitude»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000