Facebook

 

Paroles de la chanson «Les Oiseaux» par Bertrand Belin

Les oiseaux se sont tus que l'on n'entendait pas
Quand le "oui" de "oui, j'aime" a recouvert le tout.
Il rĂ©gnait dans ton cƓur comme filait lundi,
Un climat de forĂȘt que menace la nuit.
Les oiseaux se sont tus que l'on n'entendait pas
Quand le "oui" de "oui, j'aime" a recouvert le tout.
Il rĂ©gnait dans ton cƓur comme au fond des classes,
Un climat de forĂȘt que la nuit menace.
À ce "oui", tu Ă©tais en nage
Oui, belle et sage.
À ce "oui", tu Ă©tais en nage
Oui, belle et sage.
Les oiseaux ont repris au monde surpris : chants, cris,
Et comme le jour s’abüme,
Demeure bien que ténu, alors que tout s'est tu, ce "oui" sublime.
À ce "oui", tu Ă©tais en nage
Oui, belle et sage.
Oui, tu Ă©tais en nage
Oui, belle et sage.

 
Publié par 4977 1 1 3 le 18 avril 2019, 06:28.
La Perdue
Chanteurs : Bertrand Belin
Albums : La Perdue

Voir la vidéo de «Les Oiseaux»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000