Facebook

 

Paroles de la chanson «Noir» par Thérapie TAXI

C'est l'histoire d'une meuf néon fluo sur le boulevard
Elle est perdue
C'est l'histoire d'une meuf criant sous ses cils noirs
Elle a trop bu
Elle titube sur l'bitume cherchant un taxi vert
Son iPhone, si bourré, a rendu l'ùme hier
Elle a paumé ses amis, paumé son vestiaire
Paumé toute sa vie, tout au fond d'un verre
Elle s'est perdue dans la passion
Perdue dans la boisson
Perdue dans les tourments
Perdue dans les tournants
Sous sa combi chic, elle est triste
Sous ses paillettes noires, elle est triste

Elle titube sur l'bitume cherchant un peu plus d'air
Y'a des gars saouls qui s'amusent, qui l'allument

"J'aime beaucoup trop ton cul
J'aime beaucoup trop tes seins
J'aime beaucoup trop ta chatte
J'aimerais te casser les reins
ArrĂȘte de paniquer
ArrĂȘte de nous faire chier
ArrĂȘte de faire la pute qui s'laisse jamais toucher
ArrĂȘte avec tes airs
ArrĂȘte de minauder
ArrĂȘte de faire la grande fille inaccessible
Moi veux te toucher
Moi veux te lécher
Moi veux te souiller
Moi moi veux te baiser"

Tout est déjà fait ou tout, tout reste à faire
Elle a pas d'mandé d's'y trouver mais son cerveau est bloqué
Tout a été fait, tout, tout, tout dans un éclair
Sur le boulevard il fait noir et personne s'est arrĂȘtĂ©
Tout est déjà fait ou tout, tout reste à faire
Elle a pas d'mandé d's'y trouver mais son cerveau est bloqué
Tout a été fait, tout, tout, tout dans un éclair
Sur le boulevard il fait noir et personne s'est arrĂȘtĂ©

Stop

La vérité, suffit d'deux-trois verres de whisky (yo)
Tu sais comment les hommes s'comportent avec les filles
Ce soir le ciel a la couleur de l'intérieur d'un pamplemousse
On entre en zones de turbulences, y'aura de grandes secousses
Y'aura des mains aux fesses (fesses)
La nuit c'est un d'je rousse
Mon dieu ne leur pardonnez pas car ils savent trĂšs bien ce qu'ils font
Elle avait mis une mini jupe pour faire flasher Lionel
Mais c't'enculer Lionel s'est mis Ă  galoche Marjorie

Donc elle s'est mis Ă  boire, beaucoup, beaucoup, beaucoup
C'Ă©tait pas beau Ă  voir, c'Ă©tait pas joli, joli
Encerclé par 2, 3 types trop chauds
Ils vont abuser d'elle comme dans les films cochons
Et les voisins ils appelleront pas la police
Ils vont juste fermer leurs fenĂȘtres et continuer Ă  dormir (ces bĂątards)
C'est vrai des fois elles disent non mais ça veut dire oui (ça veut dire oui)
Mais là elle crie mon poteau, j'crois qu'ça veut dire non (elle veut dire non)

Tout est déjà fait ou tout, tout reste à faire
Elle a pas d'mandé d's'y trouver mais son cerveau est bloqué

Tout a été fait, tout, tout, tout dans un éclair
Sur le boulevard il fait noir et personne s'est arrĂȘtĂ©
Tout est déjà fait ou tout, tout reste à faire
Elle a pas d'mandé d's'y trouver mais son cerveau est bloqué
Tout a été fait, tout, tout, tout dans un éclair
Sur le boulevard il fait noir et personne s'est arrĂȘtĂ©
Stop (stop)
Stop (stop)
Stop

Y'a des mains de porcs qui la touchent
Qu'appuient un peu trop fort sur sa bouche
Y'a des langues saliveuses dans son cou

Des braguettes qui se frottent sur sa cuisse
Toute sa combi glisse sur sa peau lisse
Et une larme coule sous ses grands yeux tristes
Et une larme coule sous ses grands yeux tristes
(Et une larme coule sous ses grands yeux tristes
Et une larme coule sous ses grands yeux tristes
Et une larme coule sous ses grands yeux tristes)
STOP

 
Publié par 16727 4 4 6 le 12 décembre 2019 à 7h07.
Cadavre Exquis
Chanteurs : Thérapie TAXI

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000