Facebook

 

Paroles de la chanson « Il N'avait Qu'à Me Laisser Vivre» par Gérard Berliner

J'ai tracé ton nom sur la dune
La vague de la haute mer l'effacera mais
Ce que rien n'effacera
C'est l'amour que ton PĂšre a pour toi
LĂ©opoldine.
..
Il est temps que je me repose
Je suis terrassé par le sort
Ne me parlez pas d'autre chose
Que des ténÚbres ou l'on dort !
Que veut-on que je recommence ?
Je ne demande désormais
A la création immense
Qu'un peu de silence et de paix..
.
Pourquoi m'appelez vous encore
J'ai fait ma tĂąche et mon devoir
Qui travaillait avant l'aurore
Peut s'en aller avant le soir
Vous savez que je désespÚre
Que ma force en vain se défend
Et que je souffre comme un pĂšre
Moi qui souffris tant comme enfant

Si ce Dieu n' a pas voulu clore
L'Ɠuvre qu'il me fit commencer
S'il veut que je travaille encore
Il n'avait qu'à me laisser


Il n'avait qu'a me laisser vivre
Avec ma fille à mes cÎtés
Dans cette extase oĂč je m'enivre
De mystérieuses clartés.
Peut-ĂȘtre livide et pĂąlie
Dit-elle dans son lit Ă©troit
Est-ce que mon pĂšre m'oublie
Et n'est plus lĂ  que j'ai si froid

Vous vous voulez que dans la mĂȘlĂ©e
Je rentre ardent parmi les forts
Les yeux à la voûte étoilée
Oh l'herbe Ă©paisse oĂč sont les morts.
Il n'avait qu'Ă  me laisser vivre
Avec ma fille à mes cÎtés

__________________
parole de Victor Hugo

 
Publié par 46963 4 4 7 le 11 avril 2020, 13:35.
Aimer c'est plus que vivre
Chanteurs : GĂ©rard Berliner

Voir la vidéo de « Il N'avait Qu'à Me Laisser Vivre»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000