Facebook

 

Paroles de la chanson «Nicaragua» par Bernard Lavilliers

Nicaragua c'est Managua, la ville
Il reste encore une rafale, un signe
Une blessure sur le futur, fragile
Palais déserts, des aigles en pierre se signent
Quand la mémoire écrit l'histoire latine

Nicaragua

Vivre lĂ , survivre lĂ , aimer lĂ 
Sans trop savoir si c'est possible
De vivre lĂ , survivre lĂ , rester lĂ 
Presque en exil, comme sur une Ăźle

Matagualpa, Nicaragua, la ville
Aigles penchés sur des statues civiles
Un ciel tendu comme un tissu, fragile
Dans la sierra c'est la contra servile
Musique FM contre kalas latines

Nicaragua

Vivre lĂ , survivre lĂ , dormir lĂ 
Sur la fissure, sans ĂȘtre sĂ»r
De vivre encore, survivre encore, aimer encore
La liberté jusqu'à la mort
Si c'est possible

 
Publié par 54578 4 4 7 le 19 octobre 2020, 12:58.
If...
Chanteurs : Bernard Lavilliers
Albums : If...

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000