Facebook

 

Paroles de la chanson «La Chanson Bleue» par Stephan Eicher

Le monde entier
Est toujours lĂ 
Demain de beau matin
Je fermerai ma porte
J’irai par les chemins
Par les chemins
Rien de plus chers
Que les chansons bleues
Que les chansons bleues

Il ne suffira plus
De se presser contre soi
Il ne suffira plus
De se presser contre soi
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire

Je vis je meurs
Je me brûle et je me noie
Puis ça puis là
Je vis je meurs
Je me brûle et je me noie
Puis ça puis là
Comme le vent varie
Comme le vent varie
Comme le vent varie
Comme le vent varie

Il ne suffira plus
De se presser contre soi
Il ne suffira plus
De se presser contre soi
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire

Si je partais
Sans me retourner
Je me perdrais
BientĂŽt de vue
Si je partais
Sans me retourner
Je me perdrais
BientĂŽt de vue

Il ne suffira plus
De se presser contre soi
Il ne suffira plus
De se presser contre soi
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire
Et de sourire

 
Publié par 30832 2 4 6 le 8 janvier 2021, 07:14.
Les Chansons Bleues

Voir la vidéo de «La Chanson Bleue»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000