Facebook

 

Paroles de la chanson ¬ęSamedi Soir √† Beyrouth¬Ľ par Bernard Lavilliers

Samedi soir à Beyrouth
Femmes voilées, dévoilées
Blocus sur l'autoroute
Dans leurs voitures blindées
Samedi soir à Beyrouth
Univers séparés
Solitaires sous la vo√Ľte
Céleste, foudroyée

Moitié charnelle, moitié voilée
Bien trop lointaine, beaucoup trop près
Les cloches sonnent, les minarets
Voix monotones et chapelets
Soleil rutilant des vitrines
Désintégrées par la machine
Samedi soir à Beyrouth
Cicatrices fardées
Mystérieuse et farouche
Dr√īle et d√©sesp√©r√©e
Samedi soir à Beyrouth
Quels que soient les quartiers
Ne veut pas croire sans doute
A la guerre annoncée

Vie souterraine, presque emmurée
Comme une reine très courtisée
Moitié charnelle, moitié rêvée
Bien trop lointaine, beaucoup trop près
Les soleils pourpres, soleils voilés
Le fant√īme de la libert√©
Samedi soir à Beyrouth
La nuit s'est déchirée
Personne sur l'autoroute
Solitaire, foudroyée

 
Publié par 66226 4 4 7 le 9 avril 2021, 07:35.
Samedi Soir à Beyrouth
Chanteurs : Bernard Lavilliers

Voir la vid√©o de ¬ęSamedi Soir √† Beyrouth¬Ľ

Dire ¬ęmerci¬Ľ pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000