Facebook

 

Paroles de la chanson «L'horloge» par MALEDICTION


Horloge ! Dieu sinistre, effrayant, impassible
Dont le doigt nous menace et nous dit : "Souviens-toi !"
Les vibrantes Douleurs dans ton cƓur plein d'effroi
Se planteront bientĂŽt comme dans une cible

Le plaisir vaporeux fuira vers l'horizon
Ainsi qu'une sylphide au fond de la coulisse
Chaque instant te dévore un morceau du délice
A chaque homme accordé pour toute sa saison

Trois mille six cents fois par heure la Seconde chuchote : Souviens-toi !
Rapide, avec sa voix d'insecte
Maintenant dit : Je suis Autrefois

Souviens-toi que le Temps est un joueur avide
Qui gagne sans tricher, Ă  tout coup ! C'est la loi
Le jour décroßt ; la nuit augmente ; souviens-toi !
La gouffre a toujours soif ; la clepsydre se vide

TantĂŽt sonnera l'heure oĂč le divin Hasard,
OĂč tout te dira : Meurs vieux lĂąche !
Il est trop tard !

Horloge ! Dieu sinistre, effrayant, impassible
Dont le doigt nous menace et nous dit : "Souviens-toi !"
Les vibrantes Douleurs dans ton cƓur plein d'effroi
Se planteront bientĂŽt comme dans une cible

Trois mille six cents fois par heure la Seconde chuchote : Souviens-toi !
Rapide, avec sa voix d'insecte
Maintenant dit : Je suis Autrefois

 
Publié par 6217 2 3 6 le 1 juillet 2021, 07:29.
Condamnés
Chanteurs : MALEDICTION
Reprise de la chanson : Charles Baudelaire
Albums : Condamnés

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000