Facebook

 

Paroles de la chanson «S.S.D» par La Femme

Est-ce que tu te sens ?
En ville, tu es perché bien loin
Dans le réseau
Social
Animal
Tu vis dans la jungle
Et tu cherches une place
Quand la lumiÚre du jour te révulse
Mais celle des rĂ©verbĂšres te traverse l’esprit
Et quand la nuit tombe tu sens ta gorge qui se serre

Est-ce que tu ressens
La sensation bizarre
Que tu as
Quand tu rentres chez toi
Loin des regards de la ville
Et là tu tournes en rond alors tu te décides à sortir,
Tu prends l’ascenseur et dans la rue Saint-Denis
Tu tombes sur une pute qui te dit :

Bah alors toi
Qu’est-c’ tu fous là ?
Viens voir mon garçon
C’est pas la premiùre fois qu’ j’ te vois ici
Pourquoi tu passes tous tes soirs Ă  boire ?
À errer dans les rues
À 3h du mat’
De bars en afters et boĂźtes de nuit
Toujours les mĂȘmes histoires
Toujours les mĂȘmes soirĂ©es
Tu enfiles ton blouson de cuir
Les lunettes
Les bottes qui raclent le sol
Tu prends l’ascenseur et là tu pisses contre un mur
Pour toi la nuit sera blanche
Tu t’enfonces dans les rues du Paris tragique
À base de Starnight et gin tonic

Lorsque je déboule à minuit au faubourg
Dis-moi, est-ce que tu t’apprĂȘtes Ă  sortir sous les menaces de la ville
Est-ce que tu recherches l’amour ? Avec moi
Est-ce que tu ressens les sensations ?

Tu sais
Ne va pas chercher bien loin
La réponse est là au fond de ton verre
Quand tu te rends compte
Qu’il n’y a rien à dire
Et plus rien Ă  faire
Plus aucune issue dans l’espace
Et tu penses Ă  la vie
Comme tu penses Ă  la mort
Tu passes de l’amour à la haine
Alors, pour tuer le temps
Tu t’endors, et quand tu te rĂ©veilles
C’est là que tu t’enfonces
Dans les rues de Paris, Ă  Strasbourg-Saint-Denis
Dans la nuit transgénitale
Les gens autour te regardent
Les mécréants
Mais tu poursuis ta route
FidĂšle Ă  toi-mĂȘme
En blouson de cuir
Et lunettes
En blouson de cuir noir

Blouson de cuir noir

Et tu poursuis ta route en riant de toi-mĂȘme tu te mets cher dans le vortex infernal
Interminable et t’es pas beau à voir mais quand tu vomis dans la cuvette
Tu vois la lumiĂšre au fond de ta tĂȘte comme un nĂ©on dans une merde noire
LĂ  tu te rappelles que tu es bien plus street cred que tous ces trous de balles
Qui te dévisagent et qui te regardent comme un chelou parmi les chelous

 
Publié par 32937 3 4 6 le 8 octobre 2021, 07:51.
MystĂšre
Albums : MystĂšre

Voir la vidéo de «S.S.D»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000