Facebook

 

Paroles et traduction de la chanson «Bis Zum Bitteren Ende» par Die Toten Hosen

Bis Zum Bitteren Ende (Jusqu'à Une Fin Plus Amer)

Und die Jahre ziehen ins Land
Et les années tirent dans le pays
Und wir trinken immer noch ohne Verstand,
Et nous buvons encore et toujours sans comprendre,
Denn eins, das wissen wir ganz genau,
Car, nous le savons parfaitement,
Ohne Alk da wäre der Alltag so grau.
Sans alcool le quotidien serait trop gris.

Korn, Bier, Schnaps und Wein
Grain, Bière, Schnaps et vin
Und wir hören unsere Leber schrein.
Et nous entendons notre foie crier.
Und wenn einmal the parting naht,
Et si une fois le départ approche,
Sagen alle : "Das hab ich schon immer geahnt. ".
Nous disons tous : „ c'est ce que j'avais déjà toujours suspecté“

Und die Jahre ziehen ins Land
Et les années tirent dans le pays
Und wir trinken immer noch ohne Verstand,
Et nous buvons encore et toujours sans comprendre,
Denn eins, das wissen wir ganz genau,
Car, nous le savons parfaitement,
Ohne Alk da wäre der Alltag so grau.
Sans alcool le quotidien serait trop gris.

Korn, Bier, Schnaps und Wein
Grain, Bière, Schnaps et vin
Und wir hören unsere Leber schrein.
Et nous entendons notre foie crier.
Und wenn einmal der Abschied naht,
Et si une fois le départ approche,
Sagen alle : "Das hab ich schon immer geahnt. ".
Nous disons tous : „ c'est ce que j'avais déjà toujours suspecté“

Immer geahnt, immer geahnt, immer geahnt...
Toujours supspecté, toujours suspecté, toujours suspecté…

 
Publié par 5459 2 2 5 le 24 décembre 2004, 09:58.
Damenwahl (1986)
Chanteurs : Die Toten Hosen
Albums : Damenwahl

Voir la vidéo de «Bis Zum Bitteren Ende»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000