Facebook

 

Paroles de la chanson «Dragqueen» par Eiffel

C'est la fin
C'est la fin de l'after
Mon dragqueen
N'a plus le cƓur Ă  la dĂ©fonce
N'a plus le cƓur d'une hĂ©roĂŻne

Aucun pli
Aucun cheveu ne dépasse des villes
Quand vient le jour
Quand tombent tes faux cils

La normalité/L'anormalité ça ne se soigne pas

Mon dragqueen, viens avec moi
En province imaginaire
Mon clown triste, tĂȘte la premiĂšre
Jetons-nous par-dessus bord

Juste un frĂšre
Pour sauter par-dessus tous les sorts
Le dĂ©sir d'ĂȘtre un Dieu sur terre
Ne s'assouvit qu'avec la mort

Mon dragqueen, viens avec moi
En province imaginaire
Mon clown triste, tĂȘte la premiĂšre
Jetons-nous par-dessus bord
LĂ  oĂč on ne sent plus

Si c'est de l'asthme que l'on nous offre
Si c' est de l'asthme que l'on nous offre
Offrons-nous un dernier orgasme
Vide

Mon dragqueen, viens avec moi
En province imaginaire
Mon clown triste, tĂȘte la premiĂšre
Jetons-nous par-dessus bord
LĂ  oĂč on ne sent plus

 
Publié par 14289 5 5 7 le 6 janvier 2007, 17:14.
Abricotine (2001)
Chanteurs : Eiffel
Albums : Abricotine

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000