Facebook

 

Paroles et traduction de la chanson «Suite Sudarmoricaine» par Alan Stivell


E pardon Spezed e oan bet
Au pardon de Spezet, j'avais été
Ur plac'h yaouank am eus kavet
Une jeune fille, j'avais trouvée

E barzh ar park vras hon eus kousket
Dans un grand champ nous avons couché
Ur verol bras am eus paket
La grande vérole j'ai attrapée

D'an ospital on bet kaset
Dans un hôpital on m'a amené
War an daol vras on bet lakaet
J'ai été mis sur une grande table
Ha ma lost bras 'zo bet troc'het
Et ma grande queue a été coupée
Dre ar prenestr eo bet kaset
Par la fenêtre il a été jeté

Ur meil ki-bleiz 'zo tremenet
Un énorme chien-loup est passé
Ha ma lost bras e-neus debret
Et ma grande queue il a mangée

Ha ma lost bras e-neus debret
Ma grande queue il a mangé
Hag ar c'hi-bleiz a zo marvet
Et le chien-loup est mort

E pardon Spezed e oan bet
Au pardon de Spezet, j'avais été
Ur plac'h yaouank am eus kavet
Une jeune fille, j'avais trouvé

Contenu modifié par Ardnassac

__________
Chanson en breton d'Alan Stivell.

 
Publié par 12216 4 4 6 le 11 septembre 2007, 19:03.
Again (1993)
Chanteurs : Alan Stivell
Albums : Again

Voir la vidéo de «Suite Sudarmoricaine»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

benjleouf Il y a 9 an(s) 9 mois à 15:05
5186 2 2 3 benjleouf c'est pas le bras qu'il se fait couper... bras en breton c'est brec'h
lost signifiant queue et bras signifiant grand/gros
c'est la grande queue qui a été coupée et qui se fait manger par un chien-loup d'ailleurs.
ensuite ils ne dorment pas dans un champs, ils couchent ensemble dans un champs... j'ai encore jamais vu quelqu'un choper la grande verole en dormant dans un champs... surtout pour la choper au bras...
Patrice Goueffon Il y a 8 mois à 19:34
103 2 Patrice Goueffon evel just
Caractères restants : 1000