Facebook

 

Paroles de la chanson «Gens qui pleurent, gens qui rient» par Claude François

Gens qui pleurent, gens qui rient
Dans la ville, dans la rue
Gens qui courent, gens qui crient
Des milliers dÂŽinconnus
Gens qui vont, gens qui viennent
Tout passe bien trop vite
Gens qui rĂȘvent, gens qui sÂŽaiment
On se trouve, on se quitte

Et moi aussi, je ne suis quÂŽune larme
Dans lŽocéan de la foule qui marche
Moi aussi, cÂŽest le bonheur que je poursuis
Ou lÂŽombre de ma vie

Je suis comme ces gens qui pleurent, gens qui rient
Je sais bien que tu pleures
Gens qui courent, gens qui crient
Je tÂŽappelle, jÂŽai peur
Oh, oh, gens qui vont, gens qui viennent
Je crois que je te vois
Gens qui rĂȘvent, gens qui sÂŽaiment
Mais ce nÂŽest jamais toi

Vienne la nuit je chercherai quand mĂȘme
Vienne la pluie je chercherai quand mĂȘme
Chaque pas que je fais mÂŽĂ©loigne de toi
Comme un mur entre nous

Il y a tous ces gens qui pleurent, gens qui rient
Dans la ville, dans la rue
Gens qui courent, gens qui crient
Des milliers dÂŽinconnus
Oh, oh, gens qui vont, gens qui viennent
Tout passe bien trop vite
Gens qui rĂȘvent, gens qui sÂŽaiment
On se trouve, on se quitte

Gens qui pleurent, gens qui rient
Dans la ville, dans la rue
Gens qui courent, gens qui crient
Des milliers dÂŽinconnus
Oh, oh, gens qui vont, gens qui viennent
Tout passe bien trop vite
Gens qui rĂȘvent, gens qui sÂŽaiment
On se trouve, on se quitte

 
Publié par 13922 4 4 6 le 7 mars 2013, 17:59.
je t'embrasse
Chanteurs : Claude François

Voir la vidéo de «Gens qui pleurent, gens qui rient»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000