Facebook

 

Paroles de la chanson «Le Regard» par Bénabar

Mais lorsqu’elles nous adressent
Sans le vouloir d’ailleurs
Ce regard qui transperce
On en sait la valeur

Parce qu’il leur Ă©chappe
Parle de lui-mĂȘme
Et parce qu’il ne frappe
Que celui qu’elles aiment

On l’avait dĂ©jĂ  vu,
Ce regard qu’on convoite
Souvent au début
Nettement moins par la suite

Il s’était fait rare,
C’est sĂ»rement de notre faute
Et on ne veut pas le savoir
S’il fut donnĂ© Ă  un autre

Célébrons son retour
Il ne fait que passer
Raison de plus alors
Pour en profiter

L’Ɠil est un dĂ©potoir,
On voit tellement d’saletĂ©
Quand on reçoit ce regard
Que les yeux soient loués

Parce qu’on le voit moins
Parce que les couples s’installent
Faut dire qu’on est loin
D’ĂȘtre l’homme idĂ©al

L’espace d’un instant,
C’est ainsi qu’elles nous font
Dans l’espace en suspens
Leur déclaration

Et du bout des yeux
Elles murmurent que mĂȘme si
Elles méritaient mieux
C’est nous qu’elles ont choisis

MalgrĂ© c’qu’on est devenus
L’usure et tout ça
Et les malentendus
Elles ne regrettent pas leur choix

C’est mĂȘme le contraire
Elles t’aiment, c’est comme ça
D’un battement de paupiùre
Pour une fois, tu la crois

C’est la pure vĂ©ritĂ©
Comme deux et deux font quatre
Nature et spontanée
Comme on bùille au théùtre

Mais lorsqu’elles nous adressent
Sans le vouloir d’ailleurs
Ce regard qui transperce
On en sait la valeur

Parce qu’il leur Ă©chappe
Parle de lui-mĂȘme
Et parce qu’il ne frappe
Que celui qu’elles aiment

 
Publié par 3287 1 2 5 le 21 octobre 2014, 02:41.
Le regard
Chanteurs : BĂ©nabar

Voir la vidéo de «Le Regard»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000