Facebook

 

Paroles de la chanson «Gardien de Prison» par Guerilla Poubelle

La tentation du vide, seul au bord du quai, une accolade torride, la politesse du « mais ».
Je reste sur le banc à agiter mon mouchoir comme un drapeau blanc qu’on a brandit trop tard.

Le bateau qui s’éloigne, le cafard qui m’empoigne.

J’ai embrassĂ© un gardien de prison, assassinĂ© un rĂȘve Ă  l’horizon.

On s‘y met sur le tard, on croit toujours bien faire sans baisser sa garde, on reste propre et fier.
J’ai arrĂȘtĂ© de croire au moins jusqu’au prochain verre, je fantasme comme une merde, je dĂ©tourne le regard.

Le bateau qui s’éloigne, le cafard qui m’empoigne.

J’ai embrassĂ© un gardien de prison, assassinĂ© un rĂȘve Ă  l’horizon.

 
Publié par 4241 1 3 6 le 20 avril 2015, 00:49.
Taches Noires Vivantes / Living Black Spots
Chanteurs : Guerilla Poubelle

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000