Facebook

 

Paroles de la chanson «Adieu, Beaux Jours De Mon Enfance » par Gérard Berliner

Adieu, beaux jours de mon enfance,
Qu’un instant fit Ă©vanouir,
Bonheur, qui fuis sans qu’on y pense,
Qu’on sent trop peu pour en jouir ;
Plaisirs que mon Ăąme inquiĂšte
DĂ©daignait sans savoir pourquoi,
Vous n’ĂȘtes plus, et je regrette
De vous voir déjà loin de moi !
Reviens, bel Ăąge que je pleure,
Ou de moins renais dans mes chants ;
Je veux de songes séduisants
Me bercer avant que je meure,
Et quand viendra ma derniĂšre heure,
RĂȘver encore mes premiers ans.

Ô Temps ! qu’as-tu fait de cet ñge ?
Ou plutît qu’as-tu fait de moi !
Je me cherche, hélas ! et ne vois
Qu’un fou, qui gĂ©mit d’ĂȘtre sage.

Je soupire et je dis toujours :
Le bonheur passe avec l’enfance ;
Tel le cherche dans les amours,
Qui le perd avec l’innocence.

Aujourd’hui, si l’orage gronde,
PrĂšs de toi, je veux dans ce monde
Rire encore des sots et des fous ;
De cet Océan en courroux
Bravons les vagues fugitives ;
Tu rendis mes plaisirs plus doux :
Tu rendras mes peines moins vives.

 
Publié par 46963 4 4 7 le 11 juin 2015, 20:35.
Aimer c'est plus que vivre
Chanteurs : GĂ©rard Berliner

Voir la vidéo de «Adieu, Beaux Jours De Mon Enfance »

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000