Facebook

 

Les chansons les plus marquantes de l'histoire sur l'univers du jeu

Poker & cartes

Indéniablement, depuis toujours, le jeu fait partie intégrante de la vie de chacun. Du plus jeune âge au troisième âge, une grande partie de notre temps libre est dédiée aux jeux, qu'ils soient ludiques, de société ou encore complètement inventés et improvisés.

Selon une étude réalisée par l'Observatoire BVA, plus de deux Français sur dix déclarent jouer tous les mois à des jeux de cartes, des jeux de société et des jeux de hasard avec un amour particulièrement affiché pour le scrabble (36%) et la belote (45%), bien que le poker prenne aussi ses marques. Le jeu fait tellement partie de notre vie, en fait, que nombreux sont les artistes qui ont logiquement choisi de miser sur ce thème pour s'exprimer auprès de leur public. Découvrez les chansons les plus mémorables sur ce thème.

Loterie, casino, poker, le vocabulaire du jeu séduit les artistes

Au total, ces cinquante dernières années, on estime que pas moins d'une centaine de chansons ont été écrites en misant d'une manière ou d'une autre sur l'univers du jeu, en France comme à l'international. De manière générale, en la matière, les artistes se servent principalement du vocabulaire du jeu pour évoquer différents aspects de la vie, de l'amour à la mort.

Charles Aznavour avait joué au poker dans un de ses titres
Peu ont réellement misé sur des titres s'intéressant uniquement à l'aspect du jeu, même si le regretté Charles Aznavour est une exception de taille avec son titre « Poker », qui dépeint une partie de Texas Hold’Em ou d'Omaha hi-lo (on sait simplement que l'on prend, brasse, coupe et donne les cartes sans que le genre de partie ne soit jamais dévoilé) qui tourne mal après avoir bien amusé son interprète au départ.

Dans les années 1990, Michel Sardou sortait le titre « Casino », une chanson comparant explicitement le jeu de la roulette et les parties de poker à sa vie amoureuse, qui peut basculer en quelques secondes à peine, pour le pire comme pour le meilleur. Toujours lors de cette décennie, le maître du rap français MC Solaar utilisait le vocabulaire du jeu pour annoncer, avec sa plume, que « la vie est une loterie – même si tu gagnes, au final tu perds la vie ». On le voit donc, ce thème du divertissement est en réalité utilisé pour passer un message émotionnel très fort.

Utiliser le jeu pour parler d'amour

Et cette réalité se retrouve aussi bien dans les chansons françaises que dans les chansons anglo-saxonnes, qui sont nombreuses à comporter le mot « Game » dans leurs titres. Vous connaissez sans aucun doute les titres « Love is a Losing Game » d'Amy Winehouse, « Game Over » des Destiny's Child, « Wicked Game » de Chris Isaak, ou encore « The Game of Love » de Tina Turner, « Play the Game » de Queen et « Mind Games » de John Lennon. Toutes ces chansons comportent la notion de jeu dans leur titre alors qu'elles parlent en réalité d'un sujet très sérieux avec un fond dramatique : l'amour, souvent marqué par de la douleur voire une rupture.

À l'heure où l'amour est un jeu grandeur nature qui peut faire autant de bien que de mal à chacun en fonction de ses propres actions et des actions du partenaire, nombreux sont les artistes qui misent sur cet état d'esprit pour évoquer leurs états d'âme. Ils le font alors avec subtilité, tout en ayant l'assurance que leur message sera entendu et, surtout, compris puisque la notion de jeu est universelle.

En France, en cette année 2018, c'est Grand Corps Malade qui s'est pris au jeu dans son titre sobrement intitulé « Poker ». Dans ce dernier, il évoque la facilité à se perdre dans le « poker des sentiments » et la difficulté, à l'inverse, à dévoiler son jeu sans miser sur du bluff.

Aussi, il est impossible de ne pas mentionner une nouvelle fois MC Solaar et sa chanson culte « Caroline », qui cite toutes les figures d'un jeu de cartes tel un maître absolu du poker afin de déclarer sa flamme à sa belle en multipliant les jeux de mots tout en douceur, en vain. Coup de bluff raté pour le maestro du rap !

Lady Gaga et sa « Poker Face » impénétrable
Enfin, côté anglo-saxon, il y a quelques années, Lady Gaga avait connu un succès exceptionnel avec son titre « Poker Face », un titre où elle se comparait directement à des pros du poker, en revendiquant sa capacité à se concentrer et à ne rien montrer de ses émotions afin de garder quoi qu'il arrive le contrôle de sa relation amoureuse. Un message qui avait visiblement trouvé un écho fort auprès de sa génération.

Ces artistes qui jouent avec les mots comme personne

Au-delà de miser sur le vocabulaire du jeu dans certains de leurs titres, certains artistes, notamment Français, se sont amusés ces dernières années à jouer tout simplement et directement avec les mots, pour le plus grand bonheur du grand public.

Indéniablement, à ce jeu-là (c'est le cas de le dire), c'est Serge Gainsbourg qui s'impose comme le grand gagnant de sa catégorie, avec son titre sulfureux « Les sucettes », interprété à l'époque par une jeune France Gall qui pensait, de son côté, poser sa voix sur une chanson très innocente évoquant une jeune fille dégustant une friandise. Coup de poker réussi pour l'artiste parolier, qui a parfaitement maîtrisé ses cartes en écrivant une chanson à double sens qui a marqué les esprits.

La musique dans les jeux vidéo

Enfin, comment aborder le sujet des chansons portant sur le jeu sans parler de la manière dont la musique trouve aujourd'hui une place de choix dans l'univers du jeu vidéo ? Impossible. Même s'il n'est plus question de paroles, on constate bel et bien que gaming et musique constituent un cocktail détonant, avec désormais de nombreux classements qui listent les meilleures chansons de jeux vidéo.

À l'heure où la sortie de Fifa 2019 fait autant parler pour ses nouveaux joueurs intégrés dans le jeu que pour sa bande son, qui regroupe de nombreuses chansons qui ont marqué ces dernières années, il est indéniable que l'univers du gaming est désormais intimement lié à l'industrie musicale. De quoi bien montrer que le jeu n'a pas fini de faire tourner l'industrie musicale !

 
Publié par 373 4 le 31 octobre 2018, 17:00.

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000