Facebook

 

Paroles et traduction de la chanson «Sparta» par Sabaton

Explications :

Ce morceau concerne la Bataille des Thermopyles. La bataille des Thermopyles, le 11 août 480 av. J.-C., oppose une alliance des cités grecques à l'empire achéménide. C'est l'un des plus célèbres faits d'armes de l'histoire antique. L'armée grecque (environ 7000 Hoplites) tenta de retenir la grande armée perse du Grand Roi Xerxès Ier (qui comptait, selon les estimations modernes, entre 70 000 et 300 000 soldats) à l'entrée du défilé des Thermopyles qui commande l'accès de la Grèce centrale, le long de la mer Égée.

À la suite d'une manœuvre de contournement par les Perses, pris sur leurs arrières, la plupart des Grecs abandonnèrent la bataille à cause de la trahison d'un spartiate envers son peuple natal, et seul le contingent spartiate commandé par le roi Léonidas Ier, ainsi que 700 soldats de Thespies commandés par Démophilus, décidèrent de combattre jusqu'au sacrifice, malgré une infériorité numérique prononcée, pour laisser aux Grecs le temps d'organiser leur défense.

Le courage et le sacrifice des Spartiates sont devenus légendaires et ont été repris maintes fois par la culture populaire. Cette bataille deviendra un des emblèmes de la résistance grecque à l'envahisseur, car grâce à elle, et malgré la prise d'Athènes par les Perses, les Grecs purent conserver leur indépendance, après leurs triomphes à Salamine, le 22 septembre 480 av. J.-C., et à Platées, en 479 av. J.-C.
(Source : Wikipédia)

Traduction :

Many many years ago, when Persia came ashore
Il y a si longtemps, Lorsque Perse est venue sur les rivages
Heeding Leonidas' call, the spartans went to war
Tenant compte de l'appel de Leonidas, les spartiates sont partis en guerre

Joined by their brothers, a few against the fateful horde
Rejoins par leurs frères, une si petite troupe contre une horde pleine de haine
Hellenic hearts are set aflame, the hot gates calls their name
Les coeurs helléniques se sont embrasés, les portails ardents les appellent

A final stand, stop the persians, spear in hand
Un dernier rempart, stoppez les perses, lance en main
Form a wall, live to fall, and live forever
Formez un mur, vivez pour anéantir, et vivez éternellement

Sparta! Hellas!
Sparte ! Hellas !
Then, and again. Sing of three hundred men
Puis, de nouveau, chantons les 300 hommes
Slaughter! Persians!
Assassin ! Perses !
Glory and death, spartans will never surrender
Gloire et mort, les spartiates n'abandonneront jamais

Morning has broken, today they're fighting in the shade
Le lendemain matin est brisé, aujourd'hui ils combattent dans l'ombre
When arrows blocked the sun they fell, tonight they dine in hell
Ils sont tombés lorsque les flèches ont recouvert le soleil, ce soir ils dînent en enfer

By traitor's hand, secret passage, to their land
Par la main du traître, passage secret, vers leur terre
Know his name, know his shame will last forever
Retenez son nom, perdurez sa honte pour l'éternité

 
Publié par 36114 4 4 7 le 18 août 2016, 19:00.
The Last Stand
Chanteurs : Sabaton

Voir la vidéo de «Sparta»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000