Facebook

 

Paroles de la chanson «Les Matins» par AngÚle

Doux réveil, au goût amer
Était-ce un cauchemar, Ă©tait-ce un cauchemar ?
Oh non, c'Ă©tait bien hier
J'ai les yeux si rouges et bombés
Par la nuit, ou par les pleurs
Draps usĂ©s au mauvais rĂȘve
J'aurais bien aimé, j'aurais bien aimé
Mais non, c'Ă©tait bien hier
OĂč es-tu? Y a ton odeur comme seule trace de ton corps
OĂč es-tu? Tes mains me manquent, et moi, je crois encore

C'est les matins comme ça qui m'font pleurer
Leur vérité me tue
Car la nuit a su me faire oublier
C'est les matins comme ça qui m'font pleurer
DĂšs mon premier regard
Face à la nuit solitaire que j'ai passée

Pleurer, pleurer
Et pleurer, pleurer, pleurer
Pleurer, pleurer
Pleurer, pleurer, pleurer

Un de perdu, dix de trouvés
Non mais j'y crois pas
Le vent, c'Ă©tait toi
Avant, t'Ă©tais Ă  moi
Quelques heures, ou quelques verres
Et je dormirai, oui je dormirai
Jusqu'au prochain matin
OĂč es-tu? Y a ton odeur comme seule trace de ton corps
OĂč es-tu? Tes mains me manquent, et moi, je crois encore

C'est les matins comme ça qui m'font pleurer
Leur vérité me tue
Car la nuit a su me faire oublier
C'est les matins comme ça qui m'font pleurer
De mon premier regard
Face à la nuit solitaire que j'ai passée

Pleurer, pleurer
Et pleurer, pleurer, pleurer
Pleurer, pleurer
Pleurer, pleurer, pleurer

 
Publié par 6104 1 2 6 le 6 octobre 2018, 07:48.
Brol
Chanteurs : AngĂšle
Albums : Brol

Voir la vidéo de «»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000