Facebook

 

Paroles de la chanson «Voir Un Ami Pleurer » par Jacques Brel

Bien sûr, il y a les guerres dŽIrlande
Et les peuplades sans musique
Bien sûr, tout ce manque de tendre
Et il nŽy a plus dŽAmérique

Bien sûr, lŽargent nŽa pas dŽodeur
Mais pas dÂŽodeur vous monte au nez
Bien sûr, on marche sur les fleurs
Mais, mais voir un ami pleurer!

Bien sûr, il y a nos défaites
Et puis la mort qui est tout au bout
Nos corps inclinent dĂ©jĂ  la tĂȘte
ÉtonnĂ©s dÂŽĂȘtre encore debout

Bien sûr, les femmes infidÚles
Et les oiseaux assassinés
Bien sĂ»r, nos cƓurs perdent leurs ailes
Mais, mais voir un ami pleurer!

Bien sûr, ces villes épuisées
Par ces enfants de cinquante ans
Notre impuissance Ă  les aider
Et nos amours qui ont mal aux dents

Bien sûr, le temps qui va trop vite
Ces métro remplis de noyés
La vérité qui nous évite
Mais, mais voir un ami pleurer!

Bien sûr, nos miroirs sont intÚgres
Ni le courage dÂŽĂȘtre juif
Ni lÂŽĂ©lĂ©gance dÂŽĂȘtre nĂšgre
On se croit mĂšche, on nÂŽest que suif
Et tous ces hommes qui sont nos frĂšres
Tellement quŽon nŽest plus étonné
Que, par amour, ils nous lacĂšrent
Mais, mais voir un ami pleurer!

 
Publié par 42335 4 4 6 le 21 septembre 2014, 13:11.
Les Marquises (1977)
Chanteurs : Jacques Brel
Albums : Les Marquises

Voir la vidéo de «Voir Un Ami Pleurer »

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000